« J’aime le contact avec les gens. Aider les autres à atteindre un beau projet de vie »

img_7299_11On peut facilement dire d’elle que c’est une self-made woman. Arrivée en 1999 chez Marionnaud pour assurer la vente en magasin, Carole Perret a gravi les échelons en interne jusqu’à rapidement devenir responsable régionale. 

Neuf établissements à gérer, 150 personnes à former en interne, comptes d’exploitation à rédiger, stocks à commander… A 30 ans à peine, la jeune femme accumulait les responsabilités.

Attachée à Narbonne, sa ville natale, où elle a construit sa famille, la jeune mère de famille a profité d’un changement de direction pour opérer une réorientation professionnelle. Elle s’est alors intéressée au métier de courtier en prêt immobilier, qu’exerçait son mari. Formée au sein de Sol-Fin, à l’agence de Narbonne, Carole Perret a tout de suite accroché.

Mettre ses compétences commerciales à profit pour négocier

« J’aime le contact avec les gens. Aider les autres. Là, on les aide à atteindre un beau projet de vie », s’enthousiasme-t-elle. Et de mettre ses compétences commerciales à profit pour négocier les prêts immobiliers auprès des banques. Dans un sain esprit de compétitivité. « Il y a un esprit d’équipe chez Sol-Fin, hérité du passé de sportifs de Julien Bely et Stevo Dojcilovic, qui est très motivant », apprécie Carole. Sans oublier le rapport au client, très gratifiant. « Je gagne ma vie en faisant gagner de l’argent aux autres. De là, on obtient une véritable reconnaissance. C’est inestimable. »