Baisse des taux d’intérêts : vers un retour à l’exceptionnelle année 2019 ?

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, après l’assouplissement annoncé, fin décembre, des critères d’obtention d’un emprunt, c’est au tour des taux immobiliers de poursuivre leur baisse, en ce début d’année 2021. À tel point que la hausse subie au premier semestre 2020 a quasiment été effacée.

Baisser les taux pour relancer l’investissement

Offrir les meilleures conditions pour emprunter est le parti pris par les banques afin de compenser le manque à gagner provoqué par le premier confinement de mars 2020. Durant cette période, le nombre de crédits contractés a fortement chuté, pour rester quasiment au point mort jusqu’en juin. Et même si la reprise s’est amorcée à l’été, l’activité du marché de l’immobilier et par conséquent le volume d’emprunts n’ont pas retrouvé le rythme de croisière de 2019.
Pour tordre le cou à la conjoncture et atteindre les quotas de dossiers qu’elles s’étaient fixées, les banques ont donc décidé de faire les yeux doux aux emprunteurs, en baissant à nouveau les taux d’intérêts début 2021.

Les meilleurs profils, cible privilégiée des banques

Alors que les taux d’intérêt sont dans l’ensemble très bas – la moitié des prêts ont un taux inférieur à 1% (hors frais de dossier, de garantie, et l’assurance emprunteur) – les banques déroulent le tapis rouge aux meilleurs profils en leur offrant des conditions encore plus avantageuses. Comprenez par-là les emprunteurs disposant d’une situation professionnelle confortable et d’un apport personnel significatif. Ils peuvent ainsi se voir proposer jusqu’à seulement 0,8% sur 20 ans. C’est ce que l’on appelle un taux « plancher ». À ce niveau-là, le crédit ne coûte quasiment rien. Le banques peuvent ainsi facilement augmenter leur volume d’emprunts sans prendre de gros risques.

Car même avec des taux bas, les banques, au regard du contexte économique incertain, peuvent à l’inverse se montrer frileuses face à des dossiers dits « fragiles ». Il reste notamment difficile d’emprunter sans apport personnel. D’où la nécessité d’avoir recours à un courtier en crédit immobilier, qui saura constituer un dossier avec le maximum de garanties et convaincre les banquiers.

Taux d’intérêt moyen pour un prêt immobilier : 1,17%

Ainsi, l’Observatoire Crédit Logement CSA révélait que le taux d’intérêt moyen pour un prêt immobilier était de 1,17% en janvier 2021. Un chiffre qui devrait encore baisser au premier trimestre 2021.

Vous l’aurez compris : avec la baisse des taux d’intérêt en ce début d’année 2021et l’assouplissement des conditions d’emprunt, les banques ont pour objectif d’inciter les épargnants à dépenser leur capital. Un moyen d’amorcer la relance économique souhaitée par tous.

La bonne idée : Dans ces conditions actuelles, le rachat de crédit peut également être un projet avantageux en ce début d’année 2021. Contactez un courtier Sol-Fin pour en parler !