Acheter pour louer : un investissement prisé en 2015

Une fois propriétaire de votre domicile, comment continuer à développer votre patrimoine ? Tout simplement en achetant des biens immobiliers pour ensuite les louer. La pierre, malgré la crise, reste une valeur sûre en matière d’investissement. Et en plus, elle permet de faire des économies d’impôt !

La loi Pinel

Le 1er septembre 2014, la loi Pinel succédait à la loi Duflot, dispositif gouvernemental mis en place pour encourager l’investissement locatif dans le neuf en défiscalisant une partie du montant de l’achat.

La loi Pinel a donc pris le relais, assouplissant certaines conditions précédemment établies par la loi Duflot.

  • La durée de location : il est possible désormais de louer l’appartement 6 ans, 9 ans ou 12 ans, le pourcentage de réduction d’impôt sera alors respectivement de 12, 18 et 21%. Il est possible de déduire au maximum 63000€ sur 12 ans.
  • Le choix du locataire : avec ce nouveau dispositif, vous pouvez maintenant louer à un membre de votre famille tout en profitant de l’avantage fiscal, sous réserve que ses revenus ne dépassent certains plafonds.

Bien choisir son investissement

Même si le bien que vous allez acquérir n’est pas destiné à devenir votre résidence principale, il est important de le choisir judicieusement.

  • La rentabilité locative : en effet, elle n’est pas la même partout. Il est préférable d’éviter d’investir dans les villes où les prix de l’immobilier ont flambé. Renseignez-vous auprès de la FNAIM qui établit un classement des villes les plus rentables.
  • Près de chez soi : il est conseillé d’investir dans une ville que vous connaissez bien, dans des quartiers que vous savez prisés, dans lesquels vous n’aurez aucune difficulté à louer, et éventuellement à revendre le temps venu.
  • La surface : c’est un critère qui a son importance car il est beaucoup plus facile de louer un petit appartement (du studio au 2 pièces) qu’une surface beaucoup plus importante. En effet, la location est souvent réservée aux étudiants ou jeunes actifs, les familles se tournant le plus souvent elles-mêmes aussi vers l’achat d’un bien immobilier.

Un beau début d’année 2015

Alors que les experts tendent à dire que l’on entrevoit une sortie de crise dans le marché de l’immobilier, il semblerait que l’investissement locatif ait déjà pris les devants avec une embellie notable en ce début d’année 2015 avec une hausse de 10,4% pour les ventes de logements neufs.

Les assouplissements de la nouvelle loi Pinel, la stabilisation des prix de l’immobilier, ainsi que la baisse des taux d’emprunt, ont encouragé les investisseurs, devenus frileux ces dernières années, à investir de nouveau dans la pierre.