« Un métier de service et de négociation »

Raphaël Perret est un technicien. Qu’il s’agisse d’une montre de collection à réparer – l’une de ses passions – ou d’un dossier de prêt immobilier à monter, le courtier travaille avec la même minutie. L’à peu près ne fait pas partie de son vocabulaire. C’est d’ailleurs « la rigueur et le sérieux en plus de la bonne ambiance » qui l’ont convaincu de rejoindre l’équipe de Sol-Fin début 2019 pour ouvrir la première agence à Salernes, en région PACA.

Jusque-là, Raphaël Perret travaillait dans les assurances. Originaire du Havre, il a grandi à Narbonne avant de débuter une carrière de fonctionnaire et de superviser les dockers de Nice. Puis, en 93, titulaire d’un DEUG de droit, il rentre à 23 ans au sein d’un grand groupe d’assurance où il débute comme technicien souscription. Dix ans plus tard, il est devenu responsable fraudes à l’échelle nationale. Toujours en région PACA, il décide de racheter en 2006 une agence et devient agent général en assurances. Quand il la revend en 2017, le chiffre d’affaires a été multiplié par 2.

Il projette de racheter une usine mais les négociations n’aboutissent pas. C’est alors qu’il entend parler des ambitions de développement de Sol-Fin en région PACA. « Le réseau, le contact avec le client, la technicité des dossiers » nécessaires à la profession d’agent en assurances sont autant de similitudes qu’il retrouve dans celui de courtier en prêt immobilier. « C’est un métier de service et de négociation ». Début 2019, il ouvre l’agence de Salernes, dans le Var.

De part son expérience professionnelle, Raphaël Perret a pour ambition de s’orienter vers les professionnels et les collectivités publiques, en plus des particuliers.

En plus de sa passion pour l’horlogerie mécanique , la mécanique des 4L, 2 Chevaux, Méhari et autres voitures mythiques n’a plus de secret pour lui. On vous l’a dit. Raphael Perret est un technicien.