« Trouver une solution à leur problématique de financement »

Si Régine Maisenti s’occupe un jour de votre demande de prêt immobilier, il n’est pas improbable que vous en arriviez à parler décoration d’intérieur ! Une passion de longue date pour la courtière, qui l’a d’ailleurs amenée à diriger deux boutiques spécialisées dans les arts de la table, à la fin des années 90.

Avant cela, la professionnelle a travaillé dans le domaine de la gestion. Originaire du Lot-et-Garonne, Régine Maisenti a intégré un IUT d’informatique à Toulouse avant de bifurquer vers des études en sciences économiques par « intérêt pour le monde de l’entreprise ».

Titulaire d’une maîtrise en sciences de gestion en 1994, elle intègre une centrale d’achat pour y faire du reporting et de la mise en place de politiques tarifaires auprès des magasins.

Quatre ans plus tard, Régine Maisenti ouvre donc une, puis deux boutiques. L’aventure va durer dix ans avant un nouveau changement de cap professionnel.

Au début des années 2009, la Toulousaine devient responsable d’un patrimoine immobilier mixte. De l’achat à la gestion locative, elle va avoir jusqu’à 40 appartements, et plus de 15 000m2 de bureaux et boutiques à superviser. La professionnelle se plaît alors à « trouver une solution adaptée à chaque projet d’achat » et apprécie « le relationnel développé avec les partenaires bancaires ».

Le jour où elle réalise qu’elle ne « gère plus les tenants et les aboutissants » des dossiers, elle ressent de nouveau « l’envie » de revenir à son compte. Au printemps 2019, elle rencontre Julien Bely et Stevo Dojcilovic, de Sol-Fin. Trois mois plus tard, elle intègre l’agence de Toulouse. Aujourd’hui courtière en prêts immobiliers pour particuliers et professionnels, Régine Maisenti a à cœur de « trouver une solution à leur problématique de financement ».