« Dans chaque projet, on y met aussi de soi »

img_7304_11Qu’on se le dise : quand Thierry Rabuel entreprend un projet, il le mène à son terme. Et loin.

L’homme a ainsi mené sa vie professionnelle, 30 ans durant. Depuis ses débuts chez IBM, où, fraîchement diplômé de l’ESLSCA et d’un master en droit des affaires, le Parisien proposait des solutions informatiques et les montage financiers permettant de les acquérir. Son « appétence pour la finance » le fait rapidement basculer sur la gestion de grands comptes, puis au Crédit Agricole, dans une entité spécialisée dans le financement de solutions informatiques.

En 1997, il se fait débaucher par une firme américaine spécialisée dans le financement en prise de participation. Il vivra entre la France et Houston durant 7 ans.

Une nouvelle opportunité professionnelle le conduit à Dublin, où il devient directeur administratif et financier d’une start-up, puis directeur général adjoint d’une société de marketing online.

De Paris à Béziers en passant par Houston et Dublin, la finance en leitmotiv

De retour en France, il devient consultant en développement auprès de PME.

Installé à Capestang depuis peu, arrivé au sein de l’agence Sol-Fin Béziers en décembre 2016, Thierry se consacre aux prêts immobilier pour un portefeuille de particuliers qu’il partage avec Charlène Carmaniou. « Ce sont des tranches de vie que l’on rencontre. A chaque fois, il y a une jolie histoire », apprécie Thierry, qui accompagne notamment la clientèle anglophone. « Dans chaque projet, on y met aussi de soi. »